Compresseur d'air

Du petit compresseur monobloc au compresseur à courroie LACME, retrouvez dans cette rubrique une gamme étendue de compresseurs. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être conseillé sur le compresseur qui répondra à vos besoins.

. Voir plus

Bien choisir son compresseur d'air :

Le compresseur à air, élément indispensable dans un atelier ou un garage, se décline en différents types de modèles en fonction du type d'utilisation.

3 types de compresseurs existent :

Les compresseurs monobloc sans huile :

Ces compresseurs sont destinés à des travaux ne nécessitant pas un gros débit d'air. Ils ont l'avantage qu'ils fonctionnent sans huile, il n'y a donc pas d'entretien dessus.

Les compresseurs monoblocs lubrifiés :

Ceux-ci demandent d'être entretenus, mais offrent de meilleures performances.

Les compresseurs à courroie :

Ces compresseurs nécessitent un entretien régulier. Il offre d'avantage de puissance et de rendement et permettent de répondre à toutes les applications. Les modèles vont de 50 à plus de 400 litres et offre un débit restitué allant jusqu'à 80 m3/h.

Les compresseurs à vis :

Ceux-ci ont une utilisation bien défini et ne correspondent pas à tous les besoins. Le compresseur à  vis est idéal pour une utilisation intensive, il peut fonctionner en continu 24h/24. Le fonctionnement est différents des autres compresseurs : 2 rotors de forme hélicoïdale tourne à l'intérieur du carter et comprime l'air de façon continue.

Choisir son compresseur en fonction de son utilisation :

- Si vous voulez un compresseur dans votre garage pour faire du gonflage ou encore bricoler et faire du clouage, un petit compresseur de 30-50 litres avec un débit de 8-10 m3/h est suffisant.

- Pour une utilisation un peu plus intensive tels que du serrage avec clé à chocs, visseuse ou encore du meulage, il vous faut un compresseur avec une cuve de 100 litres minimum et un débit restitué au-dessus de 14 m3/h.

- Pour une utilisation intensive avec des outils nécessitant beaucoup de débit tels que le sablage ou le ponçage, un compresseur de 150 litres minimum est nécessaire. Celui-ci doit avoir un débit restitué de 20 m3/h minimum pour pouvoir entrainer une ponceuse à pleine puissance, ou encore une sableuse sur de grandes surfaces.

Il existe des compresseurs encore plus volumineux et plus puissants, mais ceux-ci sont à destination des industries.