Leader de l'outillage depuis 40 ans

Mon compte
02 97 60 81 05 Lundi au vendredi 8h à 17h

Guide : Comment choisir votre scie circulaire ?

02/03/2017

Guide : tout savoir sur les scies circulaires

 

Si vous avez des travaux de découpe de bois à réaliser, la scie circulaire est l'outil idéal. Cependant, pour choisir une scie circulaire adaptée à ses besoins, il y a plusieurs éléments à prendre en compte, comme sa puissance, le type de lame (nombre de dents, diamètre, etc...), la technologie (rail de guidage, Laser ..). Pour vous aider à choisir une bonne scie circulaire, voici nos conseils.


Choisir entre la scie circulaire "classique" ou plongeante

 

La scie circulaire classique : comme dit plus haut, n'importe quelle scie circulaire peut être utile pour réaliser des découpes de bois. La plus commune se tient à deux mains. Pour l'enclencher ou l'éteindre, il faut actionner une poignée se trouvant à l'arrière de l'appareil. La poignée avant, de la scie circulaire, est là pour l'orienter dans l'espace. La coupe est droite et peut se faire sur des épaisseurs de bois différentes. Pour la découpe, la profondeur doit être prédéterminée à l'avance La plupart du temps, la scie circulaire classique est utilisée pour découper des planches. Elle peut couper des morceaux de bois plus épais, mais ces derniers ne doivent pas dépasser sa profondeur de coupe. La scie circulaire dispose d'un moteur pouvant faire tourner la lame de 3000 à 6000 tours / minutes. 

La scie circulaire plongeante : la scie circulaire plongeante dispose d'une particularité assez pratique. Contrairement à la scie circulaire classique, la lame de la plongeante n’est pas fixe et peut descendre dans le bois. Une fois la profondeur de coupe réglée, vous démarrez votre scie plongeante puis vous faites descendre progressivement la lame jusqu’à la profondeur réglée. Il est donc possible de commencer la découpe d'un morceau de bois directement en son milieu. La lame est protégée par un capot qui s'ajuste selon les mouvements de la lame, protégeant cette dernière mais vous protégeant également, un minimum, des poussières et fragments de bois volants. Comme la première, la scie circulaire plongeante dispose d'un moteur pouvant faire tourner la lame de 3000 à 6000 tours minutes. 

La scie circulaire à batterie : ces deux scies circulaires professionnelles peuvent être sans fil. Le problème étant qu'elles ne disposent que de l’énergie de leur batterie et sont donc moins puissantes, autant dans la durée d'utilisation que dans la profondeur de coupe. 

 


Quelle puissance choisir pour sa scie circulaire ? 

 

La puissance : la puissance d'une scie circulaire est très importante à prendre en compte car c'est elle qui définit la capacité de la scie à couper la matière. Pour choisir la puissance, tout dépend de l'utilisation que vous ferez de votre scie circulaire professionnelle. Si vous ne devez couper que des planches type mélaminé, MDF ou aggloméré de petite épaisseur (entre 3 et 22 mm), une scie de 1200 watts sera entièrement suffisante. En revanche, si vous devez couper des madriers, des poutres ou encore des planches épaisses en bois dur, il sera nécessaire de se tourner vers des scies de 1800 voir 2200 watts.

La profondeur de coupe : inhérent à la profondeur de la lame, la profondeur de coupe doit également être prise en compte puisqu'elle complète la puissance de la scie circulaire. Par exemple, si vous êtes charpentier et que vous devez couper des bastaings, la scie circulaire idéale devrait avoir une profondeur de coupe de 85 mm minimum nécessitant un moteur de 2000 watts et plus, avoisinant les 10 kilos. 
Comme vous en doutez, le poids est lié à la puissance de l’appareil. Plus il est lourd, plus le moteur est grand et plus il est puissant.


Quel guide de coupe utiliser pour une scie circulaire ? 

 

La scie circulaire dispose généralement de deux types de coupes différents. Les voici en détail : 

Scie circulaire à ligneur laser et guide réglable : Le guidage réglable de la scie circulaire est très important puisque c'est lui qui impacte directement la précision de la coupe. Normalement, la plupart des scies circulaires sont équipées de ce fameux guide réglable, fixé à la semelle et également parallèle à celle-ci.
Cependant, il faut noter que le guide n’est pas toujours des mieux adaptés, surtout si la coupe est éloignée du bord ou que ce dernier dévie. C’est pour cette raison que certaines scies circulaires sont équipées, en plus, d’un ligneur laser pour permettre à l’utilisateur de mieux manier sa scie circulaire. Ce dernier doit tout de même avoir une grande maîtrise de soi pour réaliser une coupe précise.

Scie circulaire avec un rail de guidage : ces modèles sont les plus précis qui existent. Le rail en aluminium (auquel sont fixés des joints antidérapants posés sur le morceau de bois à découper). Ainsi, la semelle de la scie coulisse sur le rail, maintenu par des joints, et assure une parfaite précision.

 


Quelles options et accessoires choisir pour votre scie circulaire ?

 

Il faut savoir qu’une bonne scie circulaire peut tourner jusqu’à 6000 tours minutes. Il est donc très important de renforcer la sécurité de l’utilisateur. D’autres options privilégiant le confort et la maniabilité de la scie circulaire sont aussi disponibles. Voici donc les accessoires que vous pourrez rajouter à votre scie circulaire :

- Un couteau diviseur : ce petit couteau évite que les morceaux de bois coupés ne viennent se bloquer dans la lame de scie circulaire.

- Un frein de lame : comme son nom l’indique, le frein permet d’arrêter plus rapidement la lame. Avec un frein de lame, le temps d’arrêt de votre scie circulaire ne dépasse pas 3 secondes.

- Un variateur de vitesse : permet d’adapter la vitesse (et donc la puissance) de la scie circulaire selon le matériau ou son épaisseur, ce qui évite de brûler le bois avec un disque tournant trop vite.

- Une protection à lame : c’est un carter mobile

- Une évacuation arrière : l’évacuation permet de récupérer les copeaux pour les ejecter à l’arrière. 

- Un raccordement à un aspirateur : cela vous permet d’aspirer facilement la poussière et les tout petits copeaux, et ainsi garder un espace de travail plus propre.

- Semelle inclinable : la semelle est indispensable si vous avez besoin de faire des coupes en biais (jusqu’à 60° selon les modèles).

- Un ligneur dédié à votre scie circulaire professionnelle : permet d’améliorer la précision et de mieux visualiser le trait de coupe.


Bien choisir la lame de sa scie circulaire ?

 

Il existe différents types de lames de scie circulaire, à choisir selon différents critères. Voici ce qu’il vous faudra donc étudier :

La Profonde de coupe de votre lame de scie circulaire : le diamètre de votre lame de scie circulaire sera  ce qui définira votre possibilité de profondeur.  Par exemple, il vous faudra du diamètre de 185 mm pour une profondeur de 60 mm ou de 230 mm pour une profondeur de 85 mm.

Le nombre de dent de votre scie circulaire : généralement, ces appareils possèdent entre 10 et 64 dents. Plus il y a de dents sur votre lame de scie, plus la coupe sera nette, mais lente. Il est donc conseillé d’utiliser une lame 10 / 24 / 36 dents quand vous réalisez des découpes grossières et de privilégier des lames de 48 / 64 dents lorsque vous souhaitez une découpe net et sans éclat

La lame de scie circulaire multi-matériaux : si, dans votre activité, vous devez couper plusieurs matériaux, il vous est conseillé de choisir cette lame pour votre scie circulaire. Ces lames peuvent ainsi couper le bois, le cuivre, l’aluminium ou du plastique.

 


Conseils pratiques pour choisir sa scie circulaire

 

Voici une petite sélection de scies circulaires adaptées selon votre profil :

Pour un utilisateur occasionnel : une scie circulaire (filaire ou non) de 1200 watts suffit largement. Vous pouvez opter pour une lame disposant de 10 à 24 dents maximum, en carbure de tungstène (mieux que l’acier).

Si la coupe est un passe-temps fréquent (si vous retapez des meubles par exemple), tournez-vous vers un modèle de scie circulaire plus puissant de 1800 watts maximum.

Enfin, si vous êtes un professionnel : et que la scie circulaire professionnelle fait partie de vos outils de travail, prenez-en une beaucoup plus puissance, jusqu’à 2300 watts mais également de scies circulaires plus petites, surtout si vous devez faire des petits travaux. Cela vous évitera de vous déplacer tout le temps avec un appareil trop lourd et / ou trop performant.


En ce qui concerne les marques, vous avez le choix : 

 

Scie circulaire Makita et Hitachi : ces deux marques proposent quelques modèles de scie circulaire filaires. La 5903RK de Makita et la C9U2 de Hitachi sont très réputées pour leur puissance et leur robustesse.

Scie circulaire Bosch : Bosch propose de nombreux modèles du plus petit avec des lames de diamètre 160 mm jusqu’aux gros modèles de diamètre 235 mm.

Scie circulaire Jespon : c’est le spécialiste de la scie circulaire à métaux. Jespon a développé des scies permettant de réaliser des découpes à sec dans l’acier, les panneaux sandwich et d’autres métaux.

Scie circulaire Mafell : Mafell a développé des scies circulaires à destination des charpentiers, et propose donc des scies circulaires de diamètre 370 mm avec un moteur de 2600 W permettant de réaliser des découpes jusqu’à 145 mm de profondeur.

Scie circulaire Festool : Festool est l’une des marques les plus reconnues parmi les scies circulaires, et surtout les plongeantes avec son modèle TS 55 qui offre une très bonne précision de coupe. Ses modèles 18V et 36V offrent également de bonnes capacités de coupes et d’autonomie, en gardant une liberté de travail sans fil.